ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
COMPAGNONS D'ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT FAMILIAL 
 
 
Rubriques

Contacts
Présentation
Définition
Mission
Principes CADF
Valeurs de CADF
Objectifs
Domaines
Membres
Cible
Organisation
Réalisations
Droits Enfants
Santé et VIH
Agriculture
Education base
Environnement
Vision CADF
Partenaires
Dévise de CADF
Photos
Assemblée Gén.
Antenne Bukavu
Antenne GOMA
Antenne Uvira
Antenne de Bunia
Antenne KALEMIE
Antenne BOENDE
Ivory Cost Offi
Uganda Office
USA Office
CADF ET ECOSOC
Belgium Office
GENEVA OFFICE
Canada Office
EVENTS
Projets d'Avenir
Projet durable
Actualités Kin
Uvira news
Antenne Bolobo
Bukavu News
Donateurs
Les Pionniers
Staff Techn
Soutiens
CADF-JUNIOR
Journée 17 Octo
J. 17 Oct 2013
Visites
UNSYSTEM_NGO
Comité d Gestio
20 ANS DE CADF
Antenne GEMENA
UN Global Compac
MONUSCO
UN SDG POST2015
Union Africaine
SUEDE OFFICE
A SAN MARINO
Europea Union
UNCTAD

 

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Réseau des ONG dotées du Statut Consultatif

1. Réunion tenue au Centre Lindonge le 24 Août 2012 
 
Déclaration de CADF par Dieudy MAKANO, Conseiller Technique: 
 
PROBLEMES ET DIFFICULTES 
 
Le statut Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC nous a dotées du mandat d’accompagnement du Gouvernement dans l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Et qu’à la fin de chaque 4ans, nous devons produire un rapport quadriennal. Cependant, dans nos relations actuelles avec le Gouvernement de la RDC et les Représentants des Etats membres des Nations Unies, quelques difficultés ont été épinglées, à savoir : 
Les organisations nationales que nous sommes n’ont ni des moyens financiers suffisants ni des capacités techniques voulues pour répondre spontanément aux obligations et exigences établies par les Etats Membres des Nations Unies qui nous ont mandatées. 
Le Gouvernement congolais, en panne des moyens financiers et de politique d’appui réel aux ONG, n’accorde pas et n’aligne pas les ONG dans les subventions budgétaires à titre de soutien, afin qu’elles jouent efficacement leur rôle d’accompagnement de gouvernement national ; 
Loin de bénéficier des faveurs et facilités reconnues aux structures d’accompagnement du pouvoir public dans l’atteinte de ses objectifs face aux indicateurs des OMD, les ONG nationales sont victimes des taxes et diverses tracasseries administratives qui appellent aux simples découragement et démotivation des initiatives communautaires entreprises par des moyens propres rudimentaires ( voire DGRK, DGI, etc.) ; 
La coopération entre ONG et pays membres du système des Nations Unies représentés localement, de même qu’avec les multi-bi, paraît plus favorable aux ONG du nord plus nanties et plus équipées face à leurs homologues nationales opérant sur le même marché de coopération et poursuivant les mêmes objectifs ; 
Les appuis très limités jusque-là accordés à quelques organisations nationales ne favorisent ni ne garantissent la pérennité et la durabilité des actions entamées de manière que l’on puisse véritablement espérer atteindre les indicateurs fixés par les OMD dans les délais. Les besoins des communautés de base restent souvent loin d’être satisfaits et le cycle de pauvreté ne fait que s’accélérer ; 
Bien que très efficace dans certains cieux, la coopération par filière proposée par certaines organisations ou agences de coopération n’est pas de nature à favoriser une sortie réelle de la pauvreté dans le cas spécifique de nos communautés de base face à la pauvreté multi-faciale, dont elles sont victimes. 
 
RECOMMANDATIONS 
 
Que les Etats membres des Nations Unies ici représentés assouplissement leurs critères de coopération en dotant les organisations nationales ayant Statut Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC des moyens et capacités opérationnels nécessaire à l’accomplissement de leur mandat ; 
Que des facilités et assistances soient accordées aux dirigeants et responsables des ONG ayant Statut Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC par tous les Etats membres des Nations Unies ici représentés ainsi que par les Agences spécialisées des Nations Unies s’agissant des matières relatives à l’objet du Statut Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC, dont ces ONG sont revêtues ; 
Mettre en place un fonds d’appui institutionnel aux ONG du Sud ayant Statut Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC ; 
Que les ONG nationales dotées du Statut Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC améliorent et renforcent leur image par la mise en place des mécanismes d’organisation et de gestion plus rigoureux et plus crédibles les rendant plus compétitives et leur permettant de fournir des informations plus fiables et plus vérifiables à travers leurs rapports quadriennaux 
Appuyer les ONG dotées de statut consultatif auprès de l’ECOSOC à s’organiser en réseau pour être plus efficaces; 
Accorder une exonération des taxes aux ONG nationales dotées du Statut Consultatif spécial à l’ECOSOC. 
Que les Etats membres des Nations Unies incitent les belligérants à mettre un terme à la guerre imposée injustement aux populations congolaises déjà écrasées par la misère, en vue de garantir le travail des ONG sur terrain et permettre aux communautés locales de vivre dans la paix et la dignité.  

 

(c) CADF-ONGD - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 24.08.2012
- Déjà 4131 visites sur ce site!