ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
COMPAGNONS D'ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT FAMILIAL 
 
 
Rubriques

Contacts
Présentation
Définition
Mission
Principes CADF
Valeurs de CADF
Objectifs
Domaines
Membres
Cible
Organisation
Réalisations
Droits Enfants
Santé et VIH
Agriculture
Education base
Environnement
Vision CADF
Partenaires
Dévise de CADF
Photos
Assemblée Gén.
Antenne Bukavu
Antenne GOMA
Antenne Uvira
Antenne de Bunia
Antenne KALEMIE
Antenne BOENDE
Ivory Cost Offi
Uganda Office
USA Office
CADF ET ECOSOC
Belgium Office
GENEVA OFFICE
Canada Office
EVENTS
Projets d'Avenir
Projet durable
Actualités Kin
Uvira news
Antenne Bolobo
Bukavu News
Donateurs
Les Pionniers
Staff Techn
Soutiens
CADF-JUNIOR
Journée 17 Octo
J. 17 Oct 2013
Visites
UNSYSTEM_NGO
Comité d Gestio
20 ANS DE CADF
Antenne GEMENA
UN Global Compac
MONUSCO
UN SDG POST2015
Union Africaine
SUEDE OFFICE
A SAN MARINO
Europea Union
UNCTAD

 

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

CADF au Nord-Kivu

Un bureau de CADF vient de voir le jour à Goma, Quartier Keshero, Avenue Mayi ya Moto, en face de l'Ecole de Santé Mentale, dans la Province du Nord-Kivu sur demande des jeunes femmes et hommes habitant la province et intéressés par les activités que CADF développe pour accomplir sa mission de réduction de la misère. 
Une parcelle abritant le bureau vient d'être louée à côté du Centre Médical de CADF. 
Le Docteur SONGA Gustave a été sollicité et a consenti à coordonner le Bureau CADF à Goma. 
Il vient de mettre sur pied son équipe de départ composée de: 
 
Un Médecin 
Une Nutritionniste 
Des Infirmiers 
Un Psychologue 
Un Economiste 
Une Théologienne 
Un Agronome 
Deux Juristes 
 
Ce Centre Médical fonctionne grâce aux contributions de différents membres de CADF. 
 
Des cas de viols: 
 
Chaque jour qui passe est un nouveau calvaire pour les femmes et les petites filles de Masisi. 
Le Centre Médical CADF-ONG à Goma accueille chaque jour des cas de femmes et filles violées. Le Centre traite gratuitement des cas des femmes victimes des fistules qui lui sont référées par la plupart des centres hospitaliers de Goma et même en provenance du reste de la province (Walikale, Bweremana, Beni, Nyamitaba/Masisi).  
Bon nombre de ces femmes ont été enlevées dans leurs villages, sur les sentiers des brousses ou en pleins travaux de champs. Elles ont été emmenées de force par des éléments incontrôlés des Forces et groupes armés qui patrouillent encore les forêts et les collines du Masisi au Nord-Kivu. Elles ont subi les viols, l'exploitation et d'autres formes d'abus physique. Certaines présentent des traces de blessures sur le corps. 
Un homme violé par 7 hommes en brousse au Masisi a été accueilli et suit actuellement les traitements au Centre Médical CADF. 
Des enfants mal nourris et orphelins (150 enfants) sont aussi encadrés au Centre de CADF.  
Le Dr Gustave SONGA, Médecin et Coordonnateur de CADF à Goma, ensemble avec son équipe technique apporte à ces victimes plusieurs appuis nécessaires, à savoir: 
 
1. La prise en charge médicale: Les femmes et les enfants sont accueillies et soignées par le Centre Médical de CADF. Elles bénéficient des consultations médicales gratuites, de certaines interventions chirurgicales selon le cas, de l'observation ou l'hospitalisation gratuite pendant deux à trois jours. Les cas plus compliqués sont référés à d'autres centres médicaux, dont l'Hôpital général de Goma. 
 
2. La prise en charge psycho-sociale: CADF organise l'écoute des femmes et des fillettes violées qui trouvent en ce travail un soulagement psychologique énorme. Elles se confient au Médecin et à l'agent de sexe féminin qui travaille au sein de l'équipe. L'accueil et le logement temporaire, ainsi que la considération humaine accordés à ces personnes après un long trajet parcouru à pieds demeurent une grande consolation. Nombreuses arrivent parfois sans habit et sans aucun moyen financier. Mais CADF leur apporte un petit repas et leur donne l'occasion d'organiser leur propre cuisine au centre d'hébergement disponible. Celles qui n'ont pas d'habit, quelques habits sont rassemblés auprès des habitants de Goma et leur sont distribués. 
Appui juridique: Avec l'appui des Juristes de CADF, l'organisation a réussi à poursuivre deux violeurs (l'un d'une jeune fille et l'autre d'une vieille femme). Ces deux violeurs ont été arrêtés et transférés au Parquet de Goma. Ils se trouvent à la Prison centrale de Goma.  
 
3. CADF n'attend pas croiser les bras et attendre la misère avancer à grand pas vers les populations qu'elle encadre. Sur demande des habitants et après négociations avec les autorités locales, CADF a bénéficié de plus de 500 ha de terre dans le Territoire de Walikale où les parents des enfants mal nourris et autres membres de CADF ont entamé le défrichage pour réaliser des champs de maïs, de soya, de haricots et des légumes sous l'encadrement d'un Agronome (Ir Espoir).  
Cette activité permettra non seulement de contribuer à nourrir les enfants mal nourris et orphelins encadrés par CADF, mais va aussi permettre l'autonomisation économique des mamans des enfants et l'autofinancement de l'organisation de l'organisation. Les contacts sont encours pour solliciter l'appui en outils aratoires et en semences (les intrants agricoles) auprès de toute personne de bonne volonté disposé à poser un geste à l'endroit de ces populations. 
 
4. Des cours d'alphabétisation fonctionnelle(literacy) couplés avec des notions d'éducation sanitaire, dont l'éducation sur le VIH-SIDA, sont organisés au Centre de CADF par 6 alphabétiseurs bénévoles pour donner la chance de la lecture et de l'écriture à 16 femmes violées et aux mères des enfants mal nourris. Un soutien en expertise et en matériels d'alphabétisation sont nécessaires.  
 
5. A la suite de nombreuses demandes des populations et du Chef de Groupement de Bashali Kahembe de Bweremana au Masisi (20 femmes violées et 10 enfants mal nourris), une succursale du Centre médical de CADF vient d'être installée à Bweremana avec l'appui et les contributions des populations de Bweremana. Les populations ont apporté la maison devant abriter le centre médical et les membres de Goma ont contribué avec 9 lits d'hôpital en planche et quelques médicaments. Mais beaucoup de choses restent encore à faire, manque de matériels obligent. 
 
6. Un atelier de couture mis en place à Walikale par CADF sous la coordination d'une animatrice va accueillir des jeunes femmes violées et des mamans des enfants mal nourris désireuses d'apprendre le métier de couture de courte durée pour leur autonomie financière et économique. 
 

 

(c) CADF-ONGD - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 11.06.2018
- Déjà 4307 visites sur ce site!