ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
COMPAGNONS D'ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT FAMILIAL 
 
 
Rubriques

Contacts
Présentation
Définition
Mission
Principes CADF
Valeurs de CADF
Objectifs
Domaines
Membres
Cible
Organisation
Réalisations
Droits Enfants
Santé et VIH
Agriculture
Education base
Environnement
Vision CADF
Partenaires
Dévise de CADF
Photos
Assemblée Gén.
Antenne Bukavu
Antenne GOMA
Antenne Uvira
Antenne de Bunia
Antenne KALEMIE
Antenne BOENDE
Ivory Cost Offi
Uganda Office
USA Office
CADF ET ECOSOC
Belgium Office
GENEVA OFFICE
Canada Office
EVENTS
Projets d'Avenir
Projet durable
Actualités Kin
Uvira news
Antenne Bolobo
Bukavu News
Donateurs
Les Pionniers
Staff Techn
Soutiens
CADF-JUNIOR
Journée 17 Octo
J. 17 Oct 2013
Visites
UNSYSTEM_NGO
Comité d Gestio
20 ANS DE CADF
Antenne GEMENA
UN Global Compac
MONUSCO
UN SDG POST2015
Union Africaine
SUEDE OFFICE
A SAN MARINO
Europea Union
UNCTAD

 

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Nouvelles de Uvira et Baraka

I. Le Bureau de l'Antenne à Uvira est provisoirement établi au Quartier Songo, Avenue du 17 mai, à la Sous-région d'Uvira. Un bureau sera bientôt installé à Mulongwe sur la grande route avec l'appui du Mwami (Chef coutumier) d'Uvira.Des contacts ont été développés avec les associations de la Société civile à Uvira-même. 
 
L'Antenne d'Uvira et Baraka au Sud-Kivu sont confrontées à une affluence de plus de 20.000 (vingt mille) réfugiés rentrés clandestinément de la Tanzanie et qui sont abandonnés à leur triste sort au mépris des droits fondamentaux de l'homme. Les communautés locales d'accueil en sont elles aussi victimes. 
 
Le Site de KABOKE II installé par CADF avec l'aide du Chef du Village à environ 15 km de Baraka a accueilli entre le 29 mai 2005 et le 09 juin 2005, 163 nouvelles familles des réfugiés rapatriés volontaires en provenance de la Tanzanie. 
 
II. La permanence du bureau: 
 
La permanence du bureau est assurée par un comité local démocratiquement élu par les membres de CADF réunis en assemblée générale à Uvira.  
 
La présidence est confiée à Madame Rose Vumilia Nyassa; 
La Coordination est confiée à Mr Bulambo Lunanga; 
La trésorerie à Madémoiselle Mulonda; 
La Vice-Présidence à Mr Kitungano Emmanuel. 
 
III. Actions: 
 
Un site de transit a été installé à KABOKE II avec l'appui du Chef du Village (2 maisons en paille avec briques à daube). 
 
Plusieurs visites de sensibilisations ont été organisées en faveur des réfugiés venus de la tanzanie, dans le but de les encourager, de les assister moralement pour qu'ils prennent conscience qu'ils ne doivent pas se décourager, mais qu'ils doivent prendre en mains leurs propres destins en initiant en groupes des actions de développement leur permettant de se prendre eux-mêmes en charge en fonction des besoins qu'ils présentent et des priorités existantes.  
Des accueils de transit ont été organisés pour les réfugiés qui continuent à venir. 
Des vivres ont été rassemblés dans les villages à Baraka et à Uvira, ainsi que des habits usagers et le tout a été distribué aux réfugiés qui reviennent (solidarité oblige).  
 
Le Mwami (Chef coutumier) de Baraka, abordé par les volontaires de CADF et enthousiaste aux idées de développement véhiculées par CADF, a donné à l'ONGD CADF à 15 km de Baraka une concession d'environ un demi hectare dotée de deux maisons en briques à dobe et couvertes de paille pour y installer ses activités. Ces maisons servent de Centre de Transit pour les réfugiés qui arrivent, avant d'obtenir des volontaires CADF des orientations pour de nouvelles destinations (chez leurs proches parents, frères ou familles d'accueil).  
Des Volontaires CADF font des centaines de Kilomètres à pieds à la rencontre des réfugiés pour réaliser leur mission qui est celle de promouvoir le développement de différentes familles pauvres à travers des actions concrètes de développement initiées par ces familles en vue de l'allégement des peines et de la misère dont ils sont constamment victimes. 
 
Des analyses de besoins des réfugiés ont été réalisées avec et par les réfugiés sous la coordination des membres CADF. 
 
Les réfugiés ont été encouragés à s'organiser en groupes de travail en faisant des champs communautaires ("isali" en dialecte bembe et lega) auxquels participent tout le monde apte en faveur de ceux qui ne sont pas capables de travailler et pour aller vite en besogne; de l'élevage du petit bétail et volaille surtout, de la pêche artisanale sur le lac et dans les rivière locale pour survivre.  
 
Plusieurs besoins ont été mentionnés, notamment: 
 
-un vélo pour le déplacement des volontaires entre Uvira et Baraka; 
-des machines à presse brique et des couvertures de toiture pour contribuer dans la construction urgente des maisons aux réfugiés (des bâches); 
-des outils aratoires pour les travaux des champs; 
-des soins médicaux pour les malades; 
-de l'eau potable, 
-des couvertures et habits, etc. 
 

 

(c) CADF-ONGD - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 18.07.2011
- Déjà 3770 visites sur ce site!