ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
COMPAGNONS D'ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT FAMILIAL 
 
 
Rubriques

Contacts
Présentation
Définition
Mission
Principes CADF
Valeurs de CADF
Objectifs
Domaines
Membres
Cible
Organisation
Réalisations
Droits Enfants
Santé et VIH
Agriculture
Education base
Environnement
Vision CADF
Partenaires
Dévise de CADF
Photos
Assemblée Gén.
Antenne Bukavu
Antenne GOMA
Antenne Uvira
Antenne de Bunia
Antenne KALEMIE
Antenne BOENDE
Ivory Cost Offi
Uganda Office
USA Office
CADF ET ECOSOC
Belgium Office
GENEVA OFFICE
Canada Office
EVENTS
Projets d'Avenir
Projet durable
Actualités Kin
Uvira news
Antenne Bolobo
Bukavu News
Donateurs
Les Pionniers
Staff Techn
Soutiens
CADF-JUNIOR
Journée 17 Octo
J. 17 Oct 2013
Visites
UNSYSTEM_NGO
Comité d Gestio
20 ANS DE CADF
Antenne GEMENA
UN Global Compac
MONUSCO
UN SDG POST2015
Union Africaine
SUEDE OFFICE
A SAN MARINO
Europea Union
UNCTAD

 

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Kinshasa news

MESSAGE DE CADF POUR LA JOURNEE DU 17 OCTOBRE 2005 
 
Chers amis, 
 
La Journée du 17 Octobre, Journée mondiale de lutte contre la pauvreté et la misère est un grand jour pour nous tous qui conjuguons des efforts pour que les objectifs du développement du Millénaire soient une réalité palpable, tangible. 
Pour ce faire, CADF, en tant qu'association de lutte contre la pauvreté en République Démocratique du Congo et défenseur des droits inaliénables de l'homme, à savoir le partage équitable des revenus, l'accès de tout un chacun aux droits fondamentaux de l'homme ou droits élémentaires, s'est rangée aux côtés de ATD Quart-Monde pour brandir tout haut ce jour le flambeau tenu par le Père Joseph Wresinski et clamer sur tous les toits que la misère ne doit pas faire fléchir les populations du monde, les laisser dans le fatalisme, l'indifférence et les diviser. Mais elle doit plus mettre les peuples du monde autour d'une table pour dialoguer et faire bénéficier à chacun les produits de la globalisation. 
Marginaliser les plus pauvres dans le processus de la mondialisation c'est condamner le globe terrestre à la désintégration, à l'éclatement. Le succès de la globalisation demeure dans l'approche des plus pauvres et l'entraînement par le faire-faire, l'accompagnement par les confrères plus aisés, à tous les niveaux. 
Cette journée mémorable pour les futurs riches du monde, que l’on retrouve particulièrement dans les villages sombres, démunis et oubliés de la Terre, CADF l’a consacrée à l’exposition de ses réalisations devant les Autorités ministérielles de l’Agriculture, Pêche et Elevage du Gouvernement de la R.D. Congo, cérémonie organisée par la FAO à Kinshasa au Lac de Ma Vallée (Kimwenza).  
Le but de cette exposition, pour nous, est de sensibiliser une fois de plus les pauvres de notre pays et les déshérités sur la prise de conscience que la richesse est à côté de nous et non loin de nous chez les autres bénis, comme le pensent à tort beaucoup de personnes. La vraie richesse est dans la terre que nous manipulons et que nous foulons à pieds tous les jours. Tout le monde y a accès et personne ne peut s’en passer. Il suffit de se décider pour sa transformation et sa fouille. Le Trésor est caché dedans.  
Grâce à la terre, CADF a exposé aujourd’hui les produits de la culture vivrière (manioc, riz, maïs, niébés, arachide, etc.) , maraîchère (légumes), d’élevage des porcs et canards, le tout contribuant aux activités de santé nutritionnelle et de la reproduction, visant à améliorer les conditions de vie de la population pauvre (les enfants mal nourris en particulier). Des images montrant les séances d’éducation sur le VIH-Sida organisées par les jeunes de CADF à son Centre de Santé dans le cadre de la protection contre ce fléau ont été également exposées. Car le VIH-Sida mine non seulement la santé des femmes et hommes des familles démunies, mais surtout décourage le travail de la terre par lequel les plus pauvres peuvent se frayer un passage vers l’opulence. Ce qui conduit à un cercle vicieux de pauvreté dans notre milieu. 
 
Pour lutter contre la pauvreté de manière durable et efficace, il faut des actions intégrées et synergiques, comme le démontre CADF. 
 
Bref, l’occasion nous est donc offerte aujourd’hui pour dire avec force NON A LA PAUVRETE ET A LA MISERE ! Et nous invitons toutes les autres populations souffrantes du monde à emboîter notre démarche de lutte contre la pauvreté. 
 
Pour le CADF. 
Mme Lydie DIMONGA  
Présidente 
 
Février 2006 
 
La FAO/Programme d'Urgence octroie à CADF un lot de maïs, de cartons de boîtes d'huile végétale et de sacs de petits pois pour appuyer les mamans maraîchères de Mpassa1 dans le food for work. 
 
 
Mardi le 07 mars 2006 
 
Le Ministère de l'Agriculture, par la lettre du Directeur de Cabinet du Ministre, octroie à CADF un lot de matériels aratoires contenant: 
150 bêches, 150 rateaux, 100 houes, 100 machettes, 100 pelles, 100 arosoires, 20 gants, 2 tuyaux d'arrosage, 2 pulvérisateurs, 3 paires de bottes, 12 salopettes, 20 haches, 50 pioches, 50 fourches, 100 kgs de semences de maïs (sans pouvoir germinatif).  
 
Samedi 18 mars 2006 
 
En collaboration avec le Bureau de Zone de santé de Kinkole, CADF a organisé une journée de vaccination des enfants de 0 à 5 ans au sein de son Centre de santé Familia. 
Tous les habitants de Mpassa1 se sont réunis avec leurs enfants pour leur faire bénéficier de la vaccination contre la polio et de la vitamine A. Près de 650 enfants de 0 à 5 ans ont été vaccinés à cet effet. 
Interrogés sur la qualité des services offerts par le Centre de santé, les parents estiment que les coûts des soins (labo et médicaments) semblent encore élevés, dans la mesure où la population n'a pas suffisamment des moyens pour supporter ce coût. Cependant, le centre non plus n'est pas subventionné pour prendre en charge les soins médicaux des populations du quartier.  
 
 
Kinshasa, le 19 mars 2006 
 
CADF reprend les activités d'encadrement des enfants orphelins, des veuves et des vieillards à travers son centre d'écoute à Kingabwa. 
Cet encadrement consiste à emmener les petits enfants de moins de 12 ans à ne pas passer leur temps à déambuler inutilement dans la rue, à développer des idées négatives dans la société, mais à s'impliquer dans le développement par des dessins éducatifs comme CADF le faisait à Yolo en 1994 et 1995, amener les petits enfants à ne plus jouer le "lisolo" sur la terre (bandes dessinées développées par les petites filles en se servant de la terre effaçable à Kinshasa), mais à reproduire leurs lisolo sur du papier et conserver cela pendant longtemps. Faire le choix des lisolo à concevoir par les enfants (garçons et filles) et en tirer des leçons pour des générations futures. 
Une bibliothèque est envisagée, une salle de projection des films éducatifs est prévue, des jeux pour les distractions des enfants et le renforcement de la solidarité entre enfants. 
 
Quant aux femmes seules, il est prévu des activités des champs, d'élevage, d'alphabétisation, d'apprentissage des technologies appropriées pour leur survie. 
 
Lundi le 10 avril 2006 
 
La FAO propose à CADF l'appui de son projet de champs sémencier de manioc à Bibwa et Kimpoko. 
 
Le mardi 11 avril 2006 
 
Le projet HUP/FAO avec la BAD retient CADF dans ses activités agricoles et maraîchères à Kimpoko.  
 
Samedi 24 juin 2006 
 
Grande sensibilisation sur le VIH-Sida à Mpassa au siège de CADF (voir Centre de Santé Familia). Ont pris part à la manifestation trois associations, à savoir: CADF, LIDEPROMET et SADF. Plusieurs femmes, jeunes filles et hommes ont été sensibilisés sur les causes, les conséquences et les mesures de protection du VIH-Sida. Les femmes du Quartier Mpassa ont réclammé haut et fort le dépistage du VIH-Sida au Centre de Santé Familia, puisque cela n'existe pas dans cette partie de la ville.  
 
Vendredi 12 à Samedi 13 janvier 2007 
 
CADF participe à l'atelier de planification organisé par SEC/PAIE (Syndicat d'Entraîde Chrétienne/Programme d'Appui aux Initiatives des Eglises) pour les provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu, Maniema et Nord-Katanga. 
CADF expose ses réalisations sur photos, distribue ses calendriers et conclue un accord de partenariat avec SEC/PAIE pour des interventions aux Kivu et à Kinshasa. 
 
Dimanche 21 janvier 2007 
 
Le Centre de santé Familia de CADF à Mpassa sauve la vie d'une femme enceinte refusée dans tous les centres de santé de Mpassa (en commençant par le Centre des soeurs de Mikonga où la pauvre avait suivi le CPN), incapables de la recevoir parceque l'enfant présentait la face à la sortie.  
La pauvre est arrivée au centre de santé de CADF après avoir circulé dans le quartier plus de 7 heures durant sans assistance. elle est arrivée inconsciente, transportée dans un pousse-pousse, beignant dans le sang de l'accouchement et suivie d'une foule nombreuse criant au secours. 
Les infirmiers de CADF n'ont pas hésité à la recevoir et à la réanimer avant de procéder à la délivrance de la maman. Le bébé sorti décédé, mais la maman a été sauvée, Dieu merci. 
 
Le 25 juillet 2007 
 
CADF signe une convention de partenariat avec l'ONGD AASD de Delvo à Kinshasa. Des ESFGA (Enfants Sortis des Forces et Groupes Armés) encadrés par AASD sont pris en charge du point de vue sanitaire par CADF dans son Centre de Santé de Mpassa: Un garçon et une fille (ESFGA), originaires de l'Equateur, sont opérés d'hernie et de laparo au sein du Centre. Ils sont hébergés pendant 15 jours chacun. Ils reçoivent soins et restauration par l'ONG CADF, étant donné que leurs parents sont absents de Kinshasa. 
 
Le garçon, opéré un mois après la fille, n'ayant des liens avec la fille que le fait d'appartenir au groupe ESFGA, a bénéficié de l'assistance de la fille comme garde malade pendant trois jours à l'absence des membres de la famille. 
 
Avril 2008 
 
Possible visite du Ministre d'Etat en charge de l'Agriculture et du Développment Rural à l'ONGD CADF. 
Deux délégations différentes de deux Directeurs nationaux du Ministère ont précédé la visite du Ministre et elles ont produit des rapports très positifs sur CADF. Elles soulignent dans leurs rapports que des ONGD qui ne font rien sur terrain bénéficient de l'assistance du Ministère, tandis que des ONGD comme CADF qui font des activités appréciables sur terrain avec la communauté ne bénéficient d'aucune assistance. Elles invitent le Ministère à avoir un regard particulier sur l'ONGD CADF.  
 
Partenariat avec la COOPERATION CANADIENNE 2009: 
 
CADF a sensibilisé plus de 20000 personnes sur l'approche Gender, Equité-Egalité Femmes et Hommes dans les communes de N'Sele et Maluku en s'appuyant sur 100 sensibilisateurs formés; 
 
1080 Femmes ont été formées en Alphabétisation fonctionnelle à travers un réseau de 4 aasociations et après une formation des 25 formateurs organisée; 
 
Un forage de puits d'eau potable a été installé à Mpassa et dessert de l'eau potable à la population et aux femmes maraîchères; 
 
Deux voyages en octobre 2010: en Chine par Dieudy MAKANO avec le partenaire CIOA FRANCE et en Italie par Mme Lydie DIMONGA avec le partenaire SLOW FOOD International. 
 
En 2011: 
Participation des membres de CADF à l'assemblée générale de création de la Cordination Nationale de Slow Food RDC à Kinshasa le 10 septembre 2011. CADF a été représentée par 30 membres en provenance de Kinshasa et 3 membres en provenance de l'Ituri. 
 
 

 

(c) CADF-ONGD - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 24.08.2012
- Déjà 4307 visites sur ce site!